20 ans de la LEg à la lumière de quelques cas pratiques

 (Loi sur l'égalité entre les hommes et les femmes)

 
par Joanna Bürgisser, avocate
 
Après 20 ans d’application de la LEg à Genève, on a l’impression que les écarts salariaux entre les femmes et les hommes occupant les mêmes postes ont tendance à diminuer (discrimination directe). Il est de plus en plus difficile de démontrer qu’un écart de salaire inférieur à 10 % est dû à l’inégalité de traitement plutôt qu’à des motifs objectifs. Quel écart salarial peut suffire pour rendre vraisemblable une inégalité de traitement ?
 
En revanche, des discriminations indirectes ont la peau plus dure. Quand une profession peut être qualifiée de « typiquement féminine » et être comparée avec celle dite « typiquement masculine » ? Au sein d’un même employeur rémunère-t-on différemment les professions typiquement féminines et typiquement masculines ?
 
Est-ce que les femmes enceintes ou à l’âge de l’être ont les mêmes chances que leurs collègues masculins dans la promotion au sein de l’entreprise ?

Née en 1963 en Pologne, Joanna Bürgisser a suivi des études supérieures en Pologne et en Suisse. Après l’obtention d’une licence en droit de l’Université de Genève en 1986 puis d’un brevet d’avocate en 1991, cette ancienne assistante de recherches à l’Université de Genève a assumé les fonctions de secrétaire générale adjointe responsable des affaires juridiques d’un grand syndicat suisse romand (négociations, conventions collectives, plans sociaux, contentieux individuel et collectif du travail, membre des commissions consultatives du Conseil d’Etat en matière d’immigration et du marché de l’emploi).
 
Joanna Bürgisser a fondé son étude en 1993 et elle pratique principalement le droit de travail qu’elle a enseigné durant des années à l’Université Ouvrière de Genève, à la Fondation ASCENDI et actuellement à l’Ecole d’avocature de Genève (ECAV).
 
Ancienne membre de la Commission d’examens des juges prud’hommes, elle a également dispensé des conférences et formations en matière d’égalité entre femmes et hommes notamment sur le mandant du Bureau fédéral d’égalité.

 
Quand: 14 septembre 2016, 18h30
Comment: Conférence suivie d'un cocktail dinatoire et networking commencera à 19h
Où: Restaurant Vieux Bois, av. de la Paix 12, 1202 Genève
Combien: Cocktail dînatoire: CHF 40.- (membres), CHF 50.- (non-membres)
Quittance: i vous voulez utiliser la confirmation d'inscription à la soirée comme quittance pour votre comptabilité, copiez et collez le texte ci-contre dans le champ "Remarques" : [Participation à la soirée des BPW Genève, no. TVA 643 582, prix 40 francs (membre) / 50 (non-membre), trésorière Sophie Gentil. Vaut quittance.]
Annulation:  Inscription et annulation possible jusqu’au 10 septembre 2016. Le 100% du repas sera facturé en cas de réservation non honorée.


 
 

Information sur l'événement
Date 14.09.2016 - 14.09.2016 18:30 - 23:00
Catégorie BPW Club Geneve 
Annexe  

Lieu

Genève - Hotel Vieux-Bois,